**Comprendre La Montée En Puissance De La Finance 2.0**

TOUT L'UNIVERS CRYPTO... ENFIN DEVOILÉ !

Ce sont les monnaies des peuples ! Et pas seulement des banquiers !


Les cryptomonnaies sont uniquement soumises à la dynamique de l’offre et de la demande, sans manipulation extérieure d’un gouvernement ou d’une banque centrale !


Et comme des actions boursières, elles offrent des opportunités de profits sans précédent !

La réponse est simple : il s’agit d’un souci de contrôle du système financier mondial !


Ces institutions passent leur temps à manipuler les devises fiduciaires (euro, dollar, etc.) pour leur donner la valeur qu’elles souhaitent.


Pour discréditer les cryptomonnaies, ces institutions insistent sur leur volatilité et leur relation avec le financement d’activités illicites.


Lors d’une audition devant la commission des finances du Sénat, Janet Yellen, la secrétaire au Trésor américain a déclaré que les cryptomonnaies étaient « particulièrement préoccupantes » en ce qui concerne les activités criminelles et le financement du terrorisme. Elle pense que de nombreuses cryptomonnaies sont utilisées pour des financements illicites et que leur utilisation doit être limitée.


Ah bon ?


Selon Jerome Powell, le président de la Fed, les cryptomonnaies servent surtout à la spéculation sur les prix et n’ont pas atteint le statut de méthode de paiement.


Ah bon ?


La présidente de la BCE, Christine Lagarde, ne peut qu’être sur la même longueur d’onde. Elle estime que le Bitcoin est un actif hautement spéculatif qui a mené à des opérations douteuses et à des activités de blanchiment d’argent lucratives et totalement répréhensibles.


Ah bon ?


Ces allégations sont non fondées voire fausses : une pléthore d'études SCIENTIFIQUES leur ont donné tort depuis 2019.


Par exemple, selon un rapport de Chainalysis de 2021, l’activité criminelle ne représentait que 2,1 % de tout le volume de transactions en cryptomonnaies en 2019.


Et en 2020, la partie criminelle de toute l’activité liée aux cryptomonnaies est tombée à seulement... 0,34 %, selon ce graphique issu du même rapport :

Bien sûr, les banques centrales ignorent ces chiffres ou plutôt ne vous diront pas que c’est le contrôle sur les cryptomonnaies qui est leur principale crainte.


Ou devrais-je dire : le contrôle de votre argent !


Les banquiers comptent donc sur le dénigrement des cryptomonnaies pour stopper un train qui s’est lancé à vive allure.


Mais c’est impossible !

Au Royaume-Uni, le gouvernement a annoncé le lancement d’un groupe de travail réunissant le Trésor et la Banque d’Angleterre pour examiner l’opportunité d’introduire une monnaie numérique de banque centrale.


La Chine est également en plein lancement d’un système de monnaie numérique pour son agenda de société sans cash.


Des travaux sur un euro numérique sont en cours et les responsables politiques américains ont également évoqué la possibilité d’un dollar numérique.

Mais ce type de monnaie digitale émise par des banques échoue sur un point clé qui fait le succès d’une cryptomonnaie telle que le Bitcoin ou l’Ethereum : la décentralisation.


Ces institutions sont obsédées par le contrôle de l’argent qui circule. Mais créer une cryptomonnaie centralisée revient seulement à émettre une nouvelle monnaie fiduciaire qui ne répondra pas à l’offre et à la demande du marché, mais plutôt à la manipulation de la banque centrale pour maintenir la valeur qu’elle souhaite.


En fin de compte, ces cryptomonnaies centralisées sont une bonne chose pour vous, citoyens, épargnants et investisseurs. Même si elles ne connaîtront pas de succès, elles ne feront que renforcer le statut des cryptomonnaies du peuple !

Ce que vous allez recevoir maintenant :

Les banques centrales sont toujours réticentes à l’usage des cryptomonnaies. Alors que les banques commerciales elles, cherchent à faire des profits !


Elles ne peuvent pas se permettre de continuer à passer à côté des opportunités que représentent les cryptomonnaies.


Hé oui !


Les banques commerciales sont contraintes d’adopter les cryptomonnaies pour ne pas laisser ce gros marché entièrement aux mains des fintechs.


Car une chose est sûre : les cryptomonnaies sont démocratisées et rien n’empêchera les investisseurs d’y faire leurs placements.


La pression s’accentue sur les banques à Wall Street pour qu’elles acceptent le Bitcoin comme une classe d’actifs.


Morgan Stanley et Goldman Sachs sont sur le point de proposer le Bitcoin pour la gestion de patrimoine à leurs clients fortunés. Ces deux institutions gèrent ensemble environ 3 000 milliards de dollars !


On ne peut qu’être enthousiaste d’une hausse encore plus forte du Bitcoin lorsque les investisseurs fortunés les plus conservateurs commenceront à acheter des cryptomonnaies.


Goldman Sachs commence à organiser des forums privés pour ses employés et ses clients en collaboration avec des fintechs de cryptomonnaies.


En Europe, tout ceci bouge encore très peu, mais ce n’est qu’une question de temps ! 


Les cryptomonnaies s’imposeront comme une classe d’actifs proposés par les grandes banques.


C'est une certitude.

Comme vous le savez probablement déjà, Wall Street est déjà plus objectif à l’égard des cryptomonnaies.


En avril 2021, Coinbase devient la première plateforme d’échange de cryptomonnaies à être cotée en bourse. Elle était valorisée à 85 milliards de dollars.


Son CEO, Brian Armstrong, a intégré le Top 100 des personnes les plus riches au monde.


Cela a contribué à légitimer le Bitcoin et les cryptomonnaies aux yeux de nombreux investisseurs sceptiques.


Avant cela, des contrats à terme (futures) de Bitcoin étaient déjà offerts à la bourse du CME aux États-Unis.

Il est important de noter que les cryptomonnaies ne sont pas que de la spéculation comme le prétendent les banques traditionnelles.


Au moment d’investir, nous privilégons des cryptomonnaies soutenues par un projet bien réel apportant une valeur ajoutée à la société.


Des projets qui proposent des solutions aux entreprises par exemple. Leurs cryptomonnaies ont ainsi une utilité avérée.


Ethereum, par exemple, est une véritable plateforme de développement informatique. Beaucoup de jeux vidéo populaires ont été lancés sur cette plateforme.


Elle est aussi au cœur du boom des NFT grâce à sa norme ERC-721 (vous comprendrez pourquoi dans "Cryptomonnaie & Blockchain").


Sans oublier que ce sont des plateformes de finance décentralisée (DeFi) qui ont propulsé de nombreux sites de prêt P2P sécurisé.


Le Dogecoin, quant à lui, ne repose sur aucun projet. Sa hausse est uniquement spéculative et peut chuter drastiquement après la bulle ou après un tweet d'Elon Musk mal réveillé.


Cette revue mensuelle vous évitera de tomber dans le piège des cryptomonnaies spéculatives malgré le battage médiatique autour d’elles.


Les shitcoins peuvent générer de l’argent certes, mais ne vaut-il mieux pas investir sur du solide à long terme ?


Rien qu’entre janvier et avril 2021, voici l’évolution de quelques cryptomonnaies :


- le Dogecoin (DOGE) a surgi de 8040 %,

- le BitTorrent (BTT) a fait une performance de 2500 %,

- le Terra (LUNA) a progressé de 2348 %,

- le Solana (SOL) a gagné 1602 %,

- le Bitcoin (BTC) a marqué plus de 100 %.


Mais comment repérer les cryptomonnaies intéressantes avant que leur valeur ne se démultiplie ?

La revue internationale des cryptomonnaies vous permettra de dissocier les cryptomonnaies qui vont exploser de celles qui n’auront probablement pas de succès.


Car la plupart d’entre elles ne percent pas.


Nous vous livrons les ambitions qui se cachent derrière les projets des cryptomonnaies qui vont très probablement connaître un succès éclatant.


Vous ne serez plus surpris par les performances de certaines de ces monnaies numériques.


Vous ne vous contenterez plus de regarder des cryptomonnaies gagner plus de 1000 % et vous dire que vous avez une nouvelle fois raté une occasion de faire fructifier votre épargne.

La première revue francophone de la cryptomonnaie et de la blockchain ne couvre pas que les cryptomonnaies.


Vous découvrirez les token non fongibles ou NFT qui reposent sur la blockchain et dont le marché est aussi en plein essor.


En mars 2021, un NFT de l’artiste Beeple, « Everydays : The First 5000 Days », représentant un tableau numérique, a été vendu à plus de 69 millions de dollars.


Hé oui, un fichier numérique a été vendu à plus de 69 millions de dollars !


Le 5 mars 2021, le PDG de Twitter, Jack Dorsey, a mis aux enchères un NFT représentant une capture d’écran de son premier tweet en 2006, et les offres ont rapidement monté à 2,5 millions de dollars !

Depuis 2018, les internautes ont dépensé plus de 237 millions de dollars sur les NFT, la grande majorité de ce chiffre ayant été dépensée depuis la bulle de ce marché en janvier 2021.


La blockchain a permis au marché des biens numériques de prospérer grâce à la possibilité de les rendre uniques.


Qui dit unique, dit rare. 


Et qui dit rare dit souvent cher !


L’art numérique peut sembler coûteux, mais ce secteur permettra aux artistes des économies émergentes et des groupes sous-représentés dans le secteur de l’art traditionnel d’accéder au marché mondial de l’art d’une manière dont ils ne pouvaient pas auparavant.


C'est absolument exceptionnel.


Le marché des NFT n’en est qu’à son balbutiement. Les collecteurs numérisent leurs biens et les artistes créent leurs œuvres d’art numérique.


Les investisseurs, en quête de la bonne affaire, se lancent et achètent des œuvres d’art numérique ou NFT artistiques qui pourraient se revendre, on ne sait jamais, à des millions de dollars.


Nous vous donnons les tuyaux sur les meilleures plateformes d’achat et de vente de NFT. Et pourquoi pas créer vos propres NFT sans avoir des compétences en programmation ?


Tout est possible avec les plateformes que vous découvrirez.


C’est une véritable opportunité de faire partie des premiers investisseurs d’un marché en pleine croissance. Les NFT offrent d’énormes possibilités de placements à ne pas rater.

(Vous aurez en plus accès à l'intégralité des revues précédentes gratuitement !) 

Cette revue mensuelle est la première dans le monde francophone dédiée aux cryptomonnaies et à la blockchain.


L’adoption des cryptomonnaies dans le monde francophone n’a pas encore la même ampleur que dans les pays anglophones.


Nous vous offrons l’opportunité de prendre les devants par rapport à beaucoup d’investisseurs qui ignorent encore les cryptomonnaies et qui ne comprennent pas leur fonctionnement.


La loi de l’offre et de la demande fait que ce sont les premiers investisseurs qui font les meilleures affaires.


Nous analysons et étudions les nouveaux projets de blockchain prometteurs, dont les ressources sont souvent en anglais, mais nous vous les présentons de façon très compréhensible afin que vous les compreniez et en tiriez parti.

Pour gérer vos placements, nous étudions ensemble les nouvelles des marchés qui peuvent impacter le cours des cryptomonnaies, ainsi que les points de vues de différentes personnalités influentes du secteur.


Comment des facteurs comme le piratage de plateformes peuvent-ils affecter le marché et quels sont les éléments qui affecteront directement votre portefeuille de cryptomonnaies ?


Les cryptos, notamment le Bitcoin qui domine le marché à près de 55 %, réagissent fortement aux nouvelles sur la réglementation et au sentiment des investisseurs vis-à-vis de la réglementation.


Le soutien de célébrités à certaines cryptomonnaies peut également contribuer à en faire grimper le prix.


Le PDG de Tesla, Elon Musk, et l’animateur de Television Food Network, Guy Fieri, ont contribué à l’explosion du Dogecoin.


La revue internationale de la cryptomonnaie et de la blockchain vous indique également comment renforcer ou diminuer votre exposition en fonction de l’état du marché.


Ce n’est pas seulement un service pour vous trouver les cryptomonnaies les plus intéressantes.


C’est un véritable accompagnement pour vous aider à gérer votre portefeuille de cryptomonnaies.


Lorsque vous avez la bonne information, vous serez enclin à prendre vos profits au meilleur moment.

Recevez en plus de la revue mensuelle cinq rapports spéciaux pour vous imprégner des cryptomonnaies et leurs enjeux dans l’économie mondiale.

LE BITCOIN SERAIT-IL CONTRÔLÉ PAR LES BANQUIERS ?


● Cette revue des cryptomonnaies est objective. C’est pourquoi ce guide est une critique des cryptomonnaies. Sont-elles vraiment la monnaie du futur ?


● Le marché ne risque-t-il pas de s’effondrer un jour à cause de réglementations restrictives ?


● Le Bitcoin est-il vraiment ce qu’il prétend être ? N’est-ce pas un outil dont se sert l’oligarchie de Wall Street ?

LES CRYPTOMONNAIES : LA FIN DU MONOPOLE DES BANQUES ?


● Découvrez comment les cryptomonnaies sont nées au lendemain de la crise financière de 2008 pour répondre à la demande de liberté financière des particuliers au détriment des banques.


● Comment fonctionnent-elles sur la blockchain ?


● Peuvent-elles devenir une alternative au système financier mondial ?

COMPRENDRE LES CYCLES ÉCONOMIQUES POUR EN TIRER PARTI SUR LES MARCHÉS CRYPTOS


● Comprendre les cycles économiques et comment ils peuvent affecter les marchés des cryptomonnaies.


● Quels sont les facteurs qui contribuent à faire monter le cours des cryptomonnaies ?


● Pourquoi est-ce intéressant d’acheter des cryptomonnaies ?

COMPRENDRE CE QU'EST VRAIMENT LA BLOCKCHAIN


● Nous y verrons la technologie de la blockchain à coeur ouvert.


● Quel avenir pour la blockchain publique et privée ?


● Quels sont les avantages et les inconvénients pour la vie privée ?

ÉTUDE DE MARCHÉ DES CRYPTOMONNAIES À SAISIR


● Les solutions pour investir les yeux fermés peu importe l'état du marché


● Quel est le vrai projet de société derrière les cryptomonnaies majeures ?


● Pourquoi s'attarder sur l'écosystème derrière les cryptomonnaies ?

Ces 5 ressources inédites ont une valeur totale de 197 euros.


Et elles sont offertes aux nouveaux membres gratuitement !

(Accès instantané avec les cadeaux gratuits : essayez sans aucun engagement !)

AVERTISSEMENT - OBLIGATIONS LÉGALES

L'investissement peut vous exposer à des risques de pertes supérieures aux dépôts et ne convient qu'à une clientèle avisée et ayant les moyens financiers de supporter ce risque. Ce site n'est en aucun cas une offre de conseil en investissement ni une incitation quelconque à manipuler des instruments financiers.
Ce site, cette vidéo, ou autre support n’est en aucun cas une offre de conseil en investissement ni une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers notamment des contrats financiers énumérés à l’article 314-31- 1 du RGAMF et à l’article L. 533-12-7 du code monétaire et financier. Vous déclarez en visitant ce site et en ayant recours à ses services que toute fourniture d’informations sur l’un des contrats financiers énumérés à l’article 314-31-1 du RGAMF et à l’article L. 533-12-7 du code monétaire et financier proviendra de votre demande et uniquement de votre demande, que l’information provienne d'ILT Solutions ou de ses partenaires. Toute information et toute mise à disposition sur le site et autres supports de ILT Solutions ont un caractère privé. Elles ne doivent en aucun cas être transmises à un quelconque tiers.

ILT Solutions peut être amené à produire des commentaires d’ordre général qui ne constituent nullement des conseils en investissement et ne doivent donc pas être interprétés comme tels. Veuillez vous rapprocher d’un conseiller financier extérieur pour obtenir des conseils. ILT Solutions décline toute responsabilité pour les erreurs, inexactitudes ou omissions et ne garantit pas l’exactitude ou le caractère complet des informations, textes, graphiques, liens ou autres éléments contenus dans cette documentation, site, ou vidéo.

L'abonné est seul responsable de l'utilisation faite des informations acquises et assume tous les risques associés à cette utilisation. En particulier, il appartient au client de prendre toutes les mesures nécessaires pour préserver l’intégrité de son capital.

Aucun discours commercial ne doit faire oublier qu’il n’existe pas de rendement élevé sans risque élevé.


© ILT Solutions